Passer au contenu
Offre de lancement: 10 % de rabais sur les cours à la carte jusqu'au 30 septembre 2022 !
10 % sur les cours à la carte
Quelles plantes d'intérieur vous aident à mieux dormir ?

Quelles plantes d'intérieur vous aident à mieux dormir ?

Travailler avec toutes les parties de la plante et créer des remèdes naturels, tels sont les objectifs de l’herboristerie moderne. Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons dans cet article une autre façon d’utiliser les espèces végétales : il s’agit de cohabiter avec les plantes pour favoriser un sommeil réparateur. Nous entendons par là, le simple acte de poser une plante verte près de votre lit et de laisser agir la magie, plutôt que de sécher les fleurs, broyer les feuilles, confectionner une décoction ou toute autre manipulation d’herboriste. Le végétal vivant, de par sa respiration et son interaction avec l’environnement, ici votre chambre, possède des vertus innombrables sur la qualité du sommeil. Il vous suffit d’entourer votre lit d’une de ces 3 plantes d’intérieur, aux fonctions médicinales évidentes ou insoupçonnées, pour vous aider à mieux dormir. Un simple contact avec elles et vous glissez dans les bras de Morphée, bien au chaud sous les couvertures !

Plante n° 1 : la lavande, le meilleur des sédatifs naturels

La lavande, ou lavandula angustifolia pour son petit nom latin, fait partie de la famille des labiées. Elle se décline en deux catégories, malgré que chacune répond à la même espèce : la lavande vraie qui désigne la lavande sauvage poussant librement dans la nature, et la lavande officinale ou fine qui, quant à elle, est cultivée par la main de l’homme.

Ce n’est pas pour rien que cette plante fabuleuse, aux mille bienfaits thérapeutiques, est la meilleure des plantes sédatives. Si vous ne deviez en disposer qu’une autour de votre lit, c’est bien la lavande ! Charmante et divine, elle vous enveloppe de son délicat parfum de Provence, une région située au sud de la France, d’où elle est originaire. Ses propriétés calmantes luttent contre l’anxiété et les insomnies légères et favorisent un sommeil profond.

Le pot de lavande se pose sur votre table de chevet ou sur une étagère au-dessus de votre lit. Au moment du coucher, froissez ses fleurs et ses tiges entre vos mains et respirez sa fragrance douce et relaxante. Son parfum se libère ainsi tout au long de la nuit. L’avantage de la lavande est qu’elle est aussi utile vivante, c'est-à-dire avec son système racinaire, que séchée. De simples brins coupés, surmontés d’efflorescences violettes ou bleues tendres, s’acclimatent à merveille dans un vase sans eau. Et pour ceux et celles qui souhaitent préparer leurs douces nuits en se créant des rituels avant le coucher, pensez à la confection de savons à la lavande. Une douche ou un bain relaxant favorisent l’endormissement dans un cadre aromatique et agréable.

Plante n° 2 : le jasmin blanc favorise l’endormissement

Le jasminum officinale, appelé plus communément jasmin blanc ou jasmin officinal, est une plante de la famille des oléacées qui provient de Chine et d’Inde. Elle se cultive d’ordinaire dans les jardins pour son parfum entêtant ou sur les balcons et les terrasses. Aussi original que cela puisse paraître, sa culture s’adapte très bien à l’intérieur de nos habitations. Le jasmin est une plante grimpante. Il faut donc lui prévoir un tuteur adapté, bien calé dans son pot posé au sol.


Il se place volontiers dans une chambre, à condition de supporter son arôme enivrant. Ses fleurs sont un trésor pour apaiser les tensions, faciliter l’endormissement et retrouver un sommeil de qualité. Sa fragrance suave, habituellement prisée et utilisée en parfumerie de luxe, agit comme une véritable madeleine de Proust en plongeant son hôte dans le bien-être. Ses essences odorantes diminuent les tensions nerveuses, régulent les battements cardiaques et éliminent l’anxiété. Ses propriétés apaisantes favorisent un endormissement serein, un sommeil sans cauchemar et un réveil de bonne humeur.


Le jasmin blanc se positionne dans le lieu de passage entre la porte de la chambre et le lit. Ainsi, en allant vous coucher, votre corps frôle les fleurs épanouies qui libèrent une substance sédative. Vous pouvez aussi profiter de ses vertus soporifiques pendant votre routine beauté, le soir avant de vous endormir. Le jasmin officinal entre dans la réalisation des soins de peau, tout particulièrement dans la crème pour le visage, où ses bienfaits antioxydants et anti rides sont reconnus.

Plante n° 3 : le lierre grimpant assainit l’air

En herboristerie, le lierre est utilisé en sirops et tisanes pour traiter la toux, réduire l’inflammation des bronches et libérer les voies respiratoires. Il n’y a donc rien d’étonnant à le voir débarquer dans votre chambre !

Hedera helix, son nom scientifique, plus connu sous le terme de lierre grimpant ou de lierre commun, fait partie de la famille des araliacées. Il se place de préférence en hauteur, comme une suspension, pour profiter du charme bucolique de ses lianes qui retombent autour du pot.

Moins célèbre que ses congénères pour favoriser le sommeil, il mérite toutefois une attention particulière, tant ses bienfaits sont complémentaires aux plantes déjà citées. Selon une étude de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) réalisée en 1989, le lierre est une des meilleures plantes purifiantes. Il absorbe et filtre quatre substances toxiques en suspension dans l’air : le benzène, le xylène, le formaldéhyde et le trichloréthylène. Habituellement, ces composants volatiles et nocifs pour la santé s’échappent des meubles, peintures, tapis et rideaux. Or, un air sain favorise un sommeil de qualité, sans perturbations asthmatiques ni allergiques, et accélère la phase d’endormissement.

Notons toutefois que, malgré une étude réalisée par la très sérieuse agence spatiale américaine, ces expériences sont exécutées en laboratoire. L’environnement est donc bien différent entre des conditions recréées de toutes pièces et une chambre à coucher réelle. Le lierre commun, à lui seul, n’absorbera pas tous les polluants de votre habitation. Il se présente plutôt comme un acteur participatif à la purification de l’air domestique, à l'action bienfaisante. En parallèle, pensez à ouvrir la fenêtre cinq à dix minutes par jour, pour renouveler l’air et oxygéner votre lieu de couchage.
Églantine Vignon, herboriste, fabricante et agricultrice.
Article précédent Calendrier de semis pour le Québec
Articles suivant Les bénéfices de suivre un cours sur l'herboristerie