Passer au contenu
Offre de lancement: 10 % de rabais sur les cours à la carte jusqu'au 30 septembre 2022 !
10 % sur les cours à la carte
L’ortie : une plante qui met du piquant dans notre vie !

L’ortie : une plante qui met du piquant dans notre vie !

Patrick et moi, on vient de passer le dernier mois à cueillir de l’ortie alors j’ai envie de vous partager nos aventures, car oui oui c’est une aventure ! Et bien sûr de vous en dire plus sur cette plante que j’aime tant ! (Enfin, ça dépend quand! Si vous voyez ce que je veux dire !)Cueillir des centaines de kilos d’ortie est un peu moins bucolique que l’idée qu’on se fait de la cueillette ! Il fait souvent chaud et on doit s’habiller des pieds jusqu’au bout des doigts pour ne pas ressortir de là pleins de boutons : le rêve ! :-)
Et je ne parle même pas du triage, Patrick en devient fou tellement ça pique !

Si après tout ce que je viens de vous dire, vous avez encore envie de la cueillir, vous la trouverez dans les bois proches des cours d’eau, elle pousse souvent à l’ombre et quand on en trouve, elle y est souvent en quantité industrielle !

On peut cueillir ses feuilles, de préférence avant la floraison, durant tout le mois de juin jusqu’à mi-juillet et même plus pour certaines régions.

Même si elle me fait enrager parfois, et oui, l’ortie reste ma plante préférée ! Elle redonne énergie et sérénité à quiconque l’utilise en infusion ou en teinture mère. L’été, prise en infusion froide avec un peu de citron, elle fait une boisson désaltérante et rafraichissante parfaite !

Elle a tellement de propriétés que je ne peux toutes les nommer, mais entre autres, elle est nutritive, reminéralisante et fortifiante (riche en fer), diurétique, antiallergique et dépurative. C’est une détoxifiante générale, galactagogue (aide la production de lait maternel), et en plus elle stimule la croissance des cheveux, les retient et les aide à s’enraciner.

Bon bref, l’ortie a sa place partout, selon moi, c’est une très bonne accompagnante de vie !

Si vous avez envie de la consommer sans vous y frottez, vous en trouverez ici.

Églantine Vignon, herboriste, fabricante et agricultrice.

Article précédent Les bénéfices de suivre un cours sur l'herboristerie
Articles suivant Cours d'herboristerie, Attentes versus réalité